foot-brest.info

Effectif de Brest pour la saison 2022-2023

Après avoir terminé 11e au classement du championnat français au cours du dernier exercice, Brest entend rehausser ses objectifs cette saison. Avec plusieurs renforts en attaque et en défense, Michel Der Zakarian peut certainement confirmer à nouveau sa prestation exceptionnelle de la saison écoulée. Néanmoins, avec des débuts plutôt compliqués, plusieurs fans s’interrogent sur l’organisation de l’équipe.

effectif brest

Mercato du stade brestois 29

Afin de renforcer sa compétitivité en Ligue 1, Brest a affiché une grande ambition sur le marché des transferts pendant l’intersaison. Le club a en effet ajouté 10 nouveaux joueurs à son effectif. Parmi ceux-ci, quatre recrues phares ont suscité un grand enthousiasme de la part des supporters. Il s’agit de Mathias Pereira, Youssef Belaïli, Noah Fadiga et du jeune prodige de 19 ans, Karamoko Dembélé acquis au titre d’un transfert gratuit. L’attaquant anglais en difficulté du côté de Celtic s’est engagé avec le stade brestois pour les quatre prochaines années.

Après avoir déboursé la faramineuse somme de 5,4 millions pour renforcer son effectif, il fallait rapidement se libérer de la masse salariale et équilibrer les finances. C’est dans cette optique que Brest a dû se séparer de 9 de ses joueurs. Plus de la moitié de ceux-ci se trouvait déjà en fin de contrat et ont donc quitté le club librement. Il faut par ailleurs noter que le club breton n’a perdu aucun des joueurs figurants parmi les cadres du vestiaire pendant la précédente saison.

Composition du vestiaire à la fermeture du mercato

L’effectif de Brest pour la saison 2022-2023 est composé de 28 joueurs, dont 3 gardiens de but, 7 défenseurs, 8 milieux et 10 attaquants.

Gardien de but

Auteur de 16 arrêts en seulement 5 apparitions en Ligue 1 cette saison, Marco Bizot se trouve en tête de la hiérarchie des gardiens. Sa doublure sera assurée par le jeune argentin de 19 ans Joaquín Blázquez et le français Grégoire Coudert. Tous deux attendent leurs premières titularisations de la saison.

Défenseurs

Le dernier rempart brestois est composé des français Jean-Kévin Duverne, Lilian Brassier, Brendan Chardonnet et du marocain Achraf Dari. Sur le banc de touche, Jere Uronen, Christophe Hérelle et Noah Fadiga assurent l’intérim.

Milieux de terrain

Avec un rôle à la fois offensif, défensif et composite, le milieu brestois est sujet d’une grande rotation. Si Haris Belkebla, Hugo Magnetti et Franck Honorat en sont les principaux piliers, la nouvelle recrue, Karamoko Dembélé et Pierre Lees-Melou sont déjà indispensables. Les français Mahdi Samara et Romain Del Castillo ont montré aussi quelques preuves pendant leurs apparitions respectives. Ibrahim Diallo quant à lui, attend toujours sa première titularisation.

Attaquant

Auteurs de la majorité des buts marqués par l’équipe, Jérémy Le Douaron et Youcef Belaïli s’érigent en titulaire indispensable de l’attaque avec 9 apparitions combinées. Mathias Pereira Lage, Irvin Cardona et Islam Slimani ont également démontré leurs talents de buteurs cette saison.

L’un des principaux acteurs de la réussite du club breton la saison dernière, Steve Mounier est le grand absent de la saison. Jusque-là, l’attaquant béninois n’a toujours pas disputé la moindre minute de jeu. Il en est de même pour Heriberto Tavares, Taïryk Arconte, Derick Osei Yaw et Axel Camblan.

Système de jeu de Michel Der Zakarian

Michel Der Zakarian a toujours soutenu l’idée selon laquelle l’équipe progresse mieux lorsque l’arrière est assez solide. Le technicien arménien de 59 ans plébiscite donc à cet effet, un système de jeu reposant indiscutablement sur 4 défenseurs, avec quelques variations au milieu. Ainsi, la formation phare de Brest cette saison est le 4-3-3. Il faut rappeler que ce système est idéal pour pratiquer un jeu de position afin de progresser sur le terrain. Les joueurs exploitent donc les ailes pour remonter le ballon vers le camp adverse.

Dans l’optique de ménager son équipe et d’accorder du temps de jeu à certains joueurs, Michel Der Zakarian a également essayé le 4-2-3-1 cette saison. Souvent utilisé par les équipes affectionnant le contre, ce dispositif tactique permet de garder le contrôle du milieu de terrain en bloquant les ailiers adverses. Dans ce système, la défense met une grosse pression sur l’attaque adverse en formant un bloc avec deux joueurs du milieu.

Der Zakarian a également aligné une formation 4-2-2 cette saison contre Lens. Même si le match s’est soldé par une défaite pour le club breton, ses joueurs ont néanmoins offert un beau jeu. Avec deux buts marqués, le match nul a échappé de peu au stade brestois.

Position actuelle de Brest en ligue 1

S’il a réussi à se maintenir parmi l’élite du football français pendant les 4 dernières saisons, Brest traverse actuellement une mauvaise période. Avec 3 défaites et 1 nul en 5 matchs, le stade brestois n’a fait mieux que trois clubs depuis l’ouverture de la ligue 1. Figurant à la 17e place du classement, le club pourrait être relégué en deuxième division si des changements ne sont pas effectués.

Quoi qu’il soit, il est encore trop tôt pour estimer la capacité de l’équipe à atteindre ses objectifs. Pour rappel, le club breton vise une place européenne à l’issue de la saison et peut certainement compter sur ses cadres pour soigner sa position.